Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
RC MODEL STORY

Découvrez ou redécouvrez des modèles radio-commandés plus ou moins anciens.

Le KYOSHO USA1 Nitro Crusher

Apparu dans les années 80, l’USA1 de Kyosho se voulait être le concurrent du Tamiya Clod Buster.

Devant l’engouement des grosses roues, Kyosho a présenté une version thermique. L’USA1 nitro crusher. 

Il s’agit en fait d’un châssis de buggy  1/8  le célèbre BURNS en l’occurrence, sur lequel a été monté des roues énormes à chevrons (plus grosses que celles du clod buster les plus grosses de l’époque).

Au niveau de la carrosserie, on garde celle de la version électrique. Un magnifique mais malheureusement fragile pick up Chevrolet. Directement issu d’un vrai monster truck.    

Il était motorisé par un moteur de classe 21 (3,5cc).

Ayant de moins en moins la possibilité de faire évoluer des modèles thermiques, J’ai décidé de transformer ce super châssis en version électrique brushless.

Après m’être renseigné pour ne pas faire trop de bêtises et ramasser un max de conseils, avec l’aide de mon père le projet a été lancé.

Etonnement, les frais engagés pour cette transformation sont restés relativement faibles étant donné que je possédais déjà les éléments les plus chers.

Tout commence par un démontage de toutes les pièces inutiles.

Exit le moteur, le système de frein, le réservoir et le servo de gaz.

On met en place un support moteur universel en alu sur une feuille d’alu de 1 ou 1.5mm d’épaisseur car dans ce cas on ne pouvait pas le mettre directement sur le châssis.

Etant donné que l’alimentation se fera par un accu Lipo, on amis en place un support carbone au dessus de du diff arrière.

Niveau motorisation, un petit combo brushless 13T devrait faire l’affaire.  Comme je ne voulais pas modifier la transmission afin de pouvoir revenir en arrière, nous avons gardé le même rapport de transmission. Un pignon module 1 13 dents.

Et voici le résultat final.

Non avons monté il y a déjà longtemps une carrosserie de VW bien plus solide et protégeant un peu mieux le châssis.

L’essai démontre que ce châssis n’a rien perdu de ses performances. Bien sûr, étant un vieux pépère, je ne le maltraite pas comme il y a une vingtaine d’années.

Même avec un petit moteur électrique, il reste super sympa, fun et performant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article